AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Intrigue Une

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
ADMIN ▬ Damned Soulavatar

Nombre de messages : 594
Date d'inscription : 23/04/2007


MessageSujet: Intrigue Une   Dim 4 Sep - 17:35


« Abandon All Hope »
« Quand tombe la Nuit des Ombres, quelques jours seulement avant Noël, pensez à éteindre les lampes, à couvrir le feu de cheminée, et préparez-vous à passer la nuit dans le froid et l'obscurité. Sinon, les Vores en profiteront pour prendre possession de vous.
Personne n'a jamais vu ces créatures, avides de chaleur et de lumière. Elles se nourissent de vos peurs, guettant le moment propice pour vous dévorer corps et âmes. Vous ne me croyez pas ? J'ai pourtant vu ce dont elles étaient capables. Je n'étais qu'une enfant, mais j'ai tout vu. Et jamais je n'ai oublié. Depuis, je vis dans la crainte qu'elles m'inspirent. Une terreur qui ne m'a jamais quittée. »

Extrait des Démoniaques, Journal Intime d'une Victime


Ce soir-là, le soleil venait de se coucher quand Jeremy et moi, poursuivis par le vent glacial de décembre, sommes rentrés à la maison en passant par la porte de la cuisine. Pa se tenait près de la fenêtre, la main crypsée autour de son verre. Le dos tourné, il contemplait le paysage enneigé. Dès que j'aperçus la bouteille de whysky sur la table, je compris que nous allions passer une sale quart d'heure.
Chaussé de grosses bottes et vêtu d'une salopette délavée, Pa était bâti comme un géant. Il se tourna vers nous et nous observa. Je lui rendis son regard en frissonant. Ses yeux étaient vides de toute expression, aussi froids que les champs de neige qui entouraient la maison. C'était toujours ainsi quand il se mettait à boire. Je savais que depuis la disparition de Ma, une part de lui était morte avec elle.
_ T'as pensé à rentrer les vaches ?
Je vis Jeremy pâlir.
_ Oh ... Désolé, Pa, j'ai ... Oublié.
Mon frère me sourit. Pourtant je saisi à quel point il était terrorisé. Tout était de ma faute. Je l'avais supplié de me porter sur mon dos et d'aller faire une promenade avant la tombée de la nuit, alors que nous n'avions pas encore terminé le travail que Pa attendait de nous. A cause de moi, Jeremy avait oublié de rentrer les vaches à l'étable.
_ Qu'est ce que tu as dans le crâne ?! [...] T'as le crâne vide ! Et je ferais mieux de te trouver un travail pas trop compliqué ...
Pa fit retomber si violemment son verre sur la table que le whysky éclaboussa le bois. Il attrapa Jeremy par le bras et l'obligea à sortir de la maison : il s'empara au passage d'une corde et d'une lampe à pétrole, avant d'entraîner mon frère de force jusqu'au champs de maïs. Je les suivis en courant dans le noir, en glissant sur la boue gelée.
Pa se dirigea vers le vieil épouvantail. Cloué à une croie de bois, il dominait le champs. D'un coup sec, il l'arracha de son support puis détacha la tête de toile et de paille du corps et le jeta à terre. [...]
Pa poussa brutalement Jeremy contre le poteau de bois. Il attrapa l'un de ses poignets et l'attacha à la barre transversale à l'aide de la corde. Tandis qu'il nouait son autre poignet, je vis les larmes couler le long des joues de mon frère. [...]
Mon père m'obligea à repartir vers la maison. C'est ainsi que j'abandonnai mon frère à son triste sort, attaché au milieu de ce champ glacial. Je lui jetai un dernier coup d'oeil par-dessus mon épaule. [...]
Ivre mort, Pa dormait, le visage appuyé contre la table. Je passai mon manteau par-dessus ma chemise de nuit, enfilai mes grosses bottes et courus jusqu'au champs de maïs. Je me précipitai vers Jeremy et me jettai à son cou, collant mon visage plein de larmes à sa peau glacée. Il claquait des dents et ses paupières étaient couvertes de givre.
_ Elle s'approche ... Regarde ! L'ombre ... Elle avance ! Elle vient pour moi !
Soudain, la lampe s'embrasa et le verre, chauffé à blanc, vola en éclats. Je poussai un cri et couvrit ma tête de mes mains. Le pétrole éclaboussa le sol et de petites flammes surgirent dans la neige. L'épouvantail décapité qui était resté à terre prit aussitôt feu, et j'entendis la paille crépiter. Une colonne de fumée pareille à un immense serpent noirn s'enroula en volutes autour du poteau auquel était attaché mon frère et l'enveloppa tout entier.
Que Dieu me pardonne, mais je l'avoue : je m'enfuis.
Je courus aussi vite que je pus, malgré l'air froid qui me brûlait les poumons. Je voulais échapper aux hurlements de Jeremy qui me déchiraient les oreilles. [...] Ce que j'entendis fut pire encore. C'était la voix de mon frère. Oui, c'était bien la sienne, mais légèrement différente, plus grave, qui résonna sur le champs de mais.

_________________


    SUPERNATURAL Ϟ LISA&DEAN - WINCHESTER&BRAEDEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://supernatural-world.kanak.fr
 

Intrigue Une

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

+
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPG . Supernatural :: Administration :: Rules & Contexte-
Sauter vers: